Bienvenue sur le site d’André Rudaz
Cyclotourisme/Bari
Losone - S. Maria di Leuca - Bari 19-06-2004  -  28-06-2004
km 265 200 175 187 157 152 151 168 155 75 1687
dénivélation 1100 110 1045 600 850 1200 985 700 520 150 7260
19/06/2004 Losone - Mantova 265km 1100m Départ 5:25  Arrivée 17:50
Samedi 19 juin; rendez-vous devant le Restaurant Arbigo, le temps est au beau fixe. Première montée, le col du Monte Ceneri à 554m, ce sera le point culminant de notre voyage! A Melide petit arrêt pour régler le garde-boue de la roue avant de Giulli. À 9:15 nous traversons Cantù. La traversée de Monza est plutôt ardue. Nous devons demander plusieurs fois la direction pour Gorgonzola. Nous   faisons   un   bel   arrêt   à   Pandino.   Hélas,   nous   roulons   avec   le   vent   contraire   durant   toute   la   journée   et   notre   vitesse   de   "croisière"   s’en ressentira. Nous continuons en direction de Crema et puis de Cremona où nous ferons un autre arrêt pour visiter le centre et se désaltérer, il est 14:30. Une route magnifique de campagne nous permet de passer devant le château de San Lorenzo di Picenardi. Nous faisons un dernier arrêt a Piàdena avant d'arriver à Mantova à 17:50 plutôt fatigués à cause de ce maudit vent contraire! Nous dormons à l'hôtel Broletto, 85€ la chambre, petit déjeuner compris
Cremona, palazzo del popolo
Dôme de Cremona
Cremona
Château de San Lorenzo Picenardi
Mantova, palazzo della Ragione
Mantova, place Sordello
20/06/2004 Mantova - Cesenatico 200 km 110 m Départ 7:50 Arrivée 17:50
La   température   est   fraîche.   La   nuit   dernière   il   a   plu.   Les   rues   sont   légèrement   mouillées,   mais   avec   nos   garde-boue   il   n’y   a   pas   de   problèmes. Par contre, le gros problème c’est le vent. Nous   pensions   rejoindre   Ferrara   par   les   petites   routes   construites   sur   les   rives   du   fleuve   Po,   routes   sans   trafic   et   avec   vue   sur   le   fleuve.   Hélas, après 5 km on doit quitter ces rives , le vent contraire étant trop fort. Sur la route nationale, il y a moins vent. La ville de Ferrara est magnifique. Au centre, de nombreuses personnes se déplacent en bicyclette. Nous traversons la ville avec calme. Calme   avant   la   tempête   !   En   effet,   nous   affrontons   un   vent   contraire   infernal   !   Le   parcours   de   Ferrara   à   Ravenna,   d'environ   75   km,   est   terrible. En plus d'une route ennuyeuse, le vent nous oblige à prendre régulièrement des relais, chaque 5 km. Un bon ravitaillement dans une station d'essence nous permet de reprendre un peu de forces. Enfin vers 16:00 heures nous arrivons à Ravenna. Après   avoir   bu   un   grand   verre   de   coca-cola,   nous   traversons   gentiment   le   centre   ville.   Nous   parcourons   ensuite   30   km   pour   rejoindre Cesenatico. Dure journée! Nous dormons à l'hôtel Nova, chambre, dîner et petit déjeuner pour la modique somme de 42€ par personne.
Fleuve Po, à 10km de Ferrara
Quand ça fait mal il faut de la pommade!
Ferrara, château Estense
Ferrara, la cathédrale
Ferrara, place de Trieste
Ravenna
Ravenna, basilique de Santa Maria in Porto
21/06/2004 Cesenatico - Porto Recanati 175 km 1045 m Départ 7:10 Arrivée 17:10
Après un bref petit-déjeuner, nous partons en direction de Rimini, Riccione, Cattolica. Enfin un peu de montée ! La traversée Gabicce - Pesaro via Gabicce Monte, Casteldimezzo, Fiorenzuola di Focaia est magnifique. Nous rencontrons plusieurs cyclistes en plein entraînement. A   Fano,   une   mauvaise   interprétation   de   parcours   nous   conduit   sur   un   long   trajet   en   périphérie   pour   aboutir   à   l'entrée   sud   de   Fano.   Il   aurait mieux valu traverser la ville ! Nous   traversons   Senigaglia   pour   rejoindre   Falconara   Maritima   le   long   d’un   tronçon   ennuyeux.   Nous   sommes   à   10   km   d’Ancona.   Une   colonne   de camions arrêtés occupe la route en sens inverse. Ces véhicules, débarqués à Ancona, proviennent de la Grèce ou de pays limitrophes. Une   nouvelle   montée   à   la   sortie   d'Ancona   nous   conduit   dans   le   Cònero.   Une   zone   magnifique   malgré   un   temps   de   plus   en   plus   gris,   mais   au moins la température est supportable. Depuis cette route panoramique, à 300 m au-dessus du niveau de la mer, nous pouvons contempler la plage de Portonovo. Une belle descente nous mène à Sirolo où était prévue la fin de l'étape, mais il est 16:15 et nous décidons de continuer le long de la mer. Le vent est malheureusement contraire (pour changer) et ne nous permet pas de continuer au-delà de Porto Recanati. Vent maudit, nous sommes plus déçus que fatigués ! Nous dormons à la sortie de Porto Recanati. Nuitée, dîner, petit déjeuner, extras: 55€ par personne.
Rimini, Cattolica vu de Gabbice Monte
Entre Cattolica et Peraso
Dans le Conero
En montant dans le Conero. Dans le fond, Ancona
Dans le Conero, vue sur Portonovo
J' ai été photographié près de la bifurcation pour Portonovo
Ancona et le port à gauche
22/06/2004 Porto Recanati - Marina di Vasto 175 km 1045 m Départ 7:10 Arrivée 17:10
Nous voici reparti pour affronter une grande journée de soleil. Destination prévue : Marina di San Vito Chietino. Le trafic est plutôt intense, mais le vent contraire est moins violent heureusement. Un panneau à l'entrée de Grottammare indique que nous sommes en train de chevaucher le 43° parallèle! Nous faisons un premier arrêt à la Roseto degli Abruzzi après environ 90 km. A   Montesilvano,   nous   tournons   afin   de   longer   la   mer   jusqu'à   Pescara.   Giuli   est   impressionné   par   la   longueur   de   cette   plage   recouverte   de parasols! Avant Ortona, nous faisons un arrêt. Aujourd'hui, nous sommes en avance sur notre feuille de route. En effet, nous arrivons à Marina di San Vito Chietino à 15:10. Nous décidons de continuer jusqu'à Marina di Vasto, à 37 km. Le paysage devient de plus en plus intéressant. Un   cyclotouriste   de   Lanciano   nous   accompagne   pendant   une   vingtaine   de   km.   Il   a   aussi   fait   plusieurs   voyages   en   solitaire   et   il   connaît   bien   la région de Monthey et Champéry en Valais. Après un petit arrêt, nous arrivons à Marina di Vasto. Je dois me rendre dans une pharmacie pour acheter une crème afin de me protéger du soleil. En effet nez, bras et jambes sont brûlés. Nous dormons à l'hôtel Neptune, dîner, petit déjeuner, extras : 57€ par personne.
Pescara
San Vito Chietino
Entre Ortona et Vasto, dans le fond Fossacesia Marina
Marina di Vasto
23/06/2004 Marina di Vasto - Vieste 157 km 850 m Départ 8:15 Arrivée 17:00
Avec impatience nous attendions cette journée. En effet aujourd'hui nous entrerons dans les Pouilles et plus précisément dans le Gargano. Nous arrivons au Termoli. Dans 15 km nous quitterons la province de Molise pour entrer dans les Pouilles. Nous traversons Torre Mileto, une bande de terre à cheval entre la mer et le lac de Varano, le tout avec le vent contraire, naturellement ! Nous faisons un arrêt bienvenu à Lido del Sole. Il fait très chaud. Nous atteignons Rodi Garganico par une petite route longeant le bord de mer et suivant la ligne du chemin de fer. Dans   une   plaine,   en   pleine   campagne,   voici   la   gare   Peschici.   Incroyable,   elle   est   située   à   4   km   de   cette   localité.   Dieu   sait   si   elle   est   encore   en fonction ! Une montée nous conduit à la Torre Monte Pucci où nous pouvons admirer Peschici à 3 km. Quelle beauté. À 15:20, nous sommes à Peschici où l'on pensait dormir. Trop tôt ! Nous parcourons encore 25 km jusqu`à Vieste sur une route peu fréquentée, avec plusieurs montées au milieu de magnifiques forêts.
Termoli
Rodi Garganico
Tout à coup apparaît Peschici
Peschici
Vieste
Vieste
Vieste
Nous quittons Vieste
24/06/2004 Vieste - Molfetta 152 km 1200 m Départ 6:50 Arrivée 17:15
Après Vieste
Etant donné que le petit déjeuner n’est servi qu’à partir de 8:00, nous décidons de partir sans manger. Rapidement,   nous   découvrons   un   paysage   plus   beau   et   sauvage   que   la   partie   nord   du   Gargano,   mais   les   difficultés   sont   aussi   plus   grandes. Nous atteindrons 400 m d'altitude (Coppa S. Tecla). Il   y   a   des   plages   magnifiques   sans   aucune   comparaison   avec   celles   que   nous   avons   vues   jusqu'à   présent,   en   particulier   celle   de   la   baie   du Zagare. Après environ 35 km, nous trouvons enfin un bar où nous pouvons manger et boire quelque chose. Nous   traversons   Mattinata   pour   ensuite   monter   jusqu'à   la   bifurcation   la   Cavola   (198m).   La   vue   sur   Mattinata   est   magnifique.   Encore   15   km jusqu’à Manfredonia où nous ferons un arrêt. Nous avons ainsi complété le tour du Gargano, cela valait vraiment le coup ! Pour   atteindre   Molfetta,   nous   parcourons   encore   88   km   sur   une   route   toute   plate,   mais   avec   un   vent   contraire   terrible.   Je   dois   mettre   le   plateau intermédiaire (36 dents). Nous roulons à 18-20 km à l'heure! Après nous être arrêtés à Zapponata pour nous reposer, nous longeons une des plus grandes salines d'Europe jusqu'à Margherita di Savoia. Nous traversons Barletta en admirant son colosse et son château pour ensuite continuer et contempler la cathédrale et le château de Trani. Très fatigué par le vent, nous arrivons enfin à Molfetta. Nous dormons à l'hôtel Garden. 70€ par personne, dîner, petit déjeuner, extra compris.
Entre Vieste et Mattinata
Entre Vieste et Mattinata
La baie de Zagare
Montée au dessus de Mattinata avant Manfredonia
Cathédrale de Trani
Le colosse de Barletta
Etude de la carte!
25/06/2004 Molfetta - Marina di Pulsano 151 km 985 m Départ 7:35 Arrivée 17:40
Je sors de l'hôtel pour préparer mon vélo. Surprise, je vois Giulli avec sa roue avant dans la main. Crevaison. Il peut se considérer chanceux, cela pouvait arriver à un pire moment ! Nous   roulons   dans   l'arrière-pays.   Avec   une   route   toujours   en   légère   montée   nous   traversons   Bitonto,   Modugno,   Bitritto,   Adelfia,   Casamassima, Turi pour nous arrêter à Putignano (372m) afin de prendre un peu de repos après avoir parcouru 65 km. À 12:30 nous entrons à Alberobello (428m). Nous   visitons   le   quartier   rione   Monti   qui   compte   1030   trulli   (petites   maisonnettes   à   toit   pointu),   constructions   uniques   dans   leur   genre, impressionnant ! Nous montons jusqu'à l'église de San Antonio bâtiment en forme de trullo. Nous reprenons la route en direction de Taranto via Locorotondo. Dans   la   petite   montée   de   Martina   Franca   une   auto   signale   sa   présence   par   plusieurs   coups   de   klaxon.   Surprise   :   plaque   d'immatriculation   suisse TI.   Une   autre   surprise   :   c'est   notre   ami   Fede   Terzi   avec   son   épouse   qui   nous   rejoignent   avec   quelques   jours   d'avance.   En   effet,   ils   se   sont gentiment mis à disposition pour nous ramener à la maison à partir de Bari. À 16:00 nous arrivons à Taranto. Près du château S. Angelo nous traversons un pont tournant. Nous continuons jusqu'à Marina di Pulsano. Nous déchargeons nos sacoches du vélo et nous prenons une douche bien méritée. Après l'apéritif et un copieux dîner avec le couple Terzi, nous sommes contents de trouver un lit ! Nous dormons à l'hôtel le Grillon. 52€ par personne, dîner, petit déjeuner et extra compris.
L'unique crevaison. Juste au départ !
Alberobello
Eglise à trullo, Alberobello
Alberobello
Locorotondo
Castel S. Angelo, Taranto
Pont tournant de Taranto
Pont tournant de Taranto
Que se racontent-ils ?
26/06/2004 Marina di Pulsano - Castro 168 km 700 m Départ 6:40 Arrivée 17:40
Après avoir bien fixé nos sacoches, nous partons tôt sans prendre le petit-déjeuner. Nous longeons une mer magnifique et nouveauté : aucun vent contraire ! Après une cinquantaine de km, nous nous arrêtons à Porto Cesareo pour manger et observer les pêcheurs qui vendent leurs poissons. Nous ne résistons pas à un autre arrêt à S. Maria al Bagno, la mer est si belle ! Nous   arrivons   au   Gallipoli   vers   midi.   Tranquillement,   nous   faisons   le   tour   complet   de   la   vieille   ville   pour   ensuite   aller   au   centre   où   se   trouve   la cathédrale. Nous   traversons   Torre   S.   Giovanni,   Torre   Vado   et   atteignons   ainsi   le   point   le   plus   au   sud   de   la   Pouille,   c'est-à-dire   Punta   Ristola.   La   couleur   de   la mer est splendide. Après la traversée de Santa Maria di Leuca, nous montons au sanctuaire d'où nous pouvons admirer la Punta Ristola dans le lointain. À   16:30,   nous   repartons   direction   nord.   Nous   passons   de   la   mer   Ionienne   à   la   mer   Adriatique,   le   paysage   est   complètement   différent,   il   est   plus montagneux. Soudain   un   cycliste   nous   dépasse.   Surprise   il   porte   le   maillot   de   la   Gianetti   Day.   Je   l'appelle,   il   ralentit   et   me   demande   d'où   nous   venons.   Lui- même   a   travaillé   plusieurs   années   à   Lugano   et   a   participé   à   diverses   Gianetti   Day.   Maintenant,   il   s'est   définitivement   établi   à   Santa   Maria   di Leuca. Comme le monde est petit ! Notre nouveau compagnon nous accompagne jusqu'à Castro, le long d'une mer toujours magnifique. Nous dormons à l'hôtel Panoramique. 85€ par personne, dîner et petit déjeuner compris.
Ferrara, château Estense
Porto Cesareo
Porto Cesareo
S. Maria al Bagno, une mer superbe!
Gallipoli
Gallipoli
Gallipoli
Près de la pointe extrême sud
Extrême sud des Pouilles
Punta Ristola…
…extrême des Pouilles
Sanctuaire de S. Maria di Leuca
Dans le fond S. Maria di Leuca
Vue sur S. Maria di Leuca depuis le sanctuaire
Nous sommes passés de la mer Ionienne à la mer Adriatique
Après S. Maria di Leuca. Quelle mer, on dirait une piscine
Incroyable, trouver un Pugliese avec le maillot de la Gianetti Day !
Repos mérité à Castro
27/06/2004 Castro - Villanova 155 km 520 m Départ 7:20 Arrivée 17:50
Nous   ne   sommes   pas   chanceux,   pendant   la   nuit   le   vent   a   changé   direction.   La   tramontana   a   remplacé   le   sirocco.   Pour   moi   ce   sera   la   journée   la plus dure de toute la randonnée. Nous prenons la direction d'Otranto, situé à 23 km. Différents panneaux indiquent qu’il y a des grottes à visiter le long de cette magnifique mer. Il est dimanche et nous croisons beaucoup de cyclistes. Bienheureux, ils ont le vent en leur faveur! À   8:45   nous   sommes   à   Otranto.   Moyenne   17   km/heure   !   Après   une   brève   visite,   nous   repartons   en   direction   de   Lecce   que   nous   atteignons   à midi. Après   nous   être   rafraîchis,   nous   visitons   le   centre   historique   avec   l'amphithéâtre,   la   place   de   la   cathédrale,   l'église   del   Rosario,   la   porte   Rudaie,   le tout dans un style baroque. Nous faisons la visite en compagnie du couple Terzi que nous avons rencontré, par hasard, près de l'amphithéâtre. Nous   repartons   en   direction   de   Brindisi.   Nous   faisons   un   petit   détour   pour   visiter   l'abbaye   de   Santa   Maria   di   Cerrate   (XII°   siècle).   Nous   revenons sur   la   route   principale   et   atteignons   Brindisi   à   15:30.   Dans   le   centre   nous   retrouvons,   encore   une   fois   par   hasard,   le   couple   Terzi.   Nous   faisons un long arrêt qui nous permet de récupérer nos forces dilapidées dans la lutte contre le vent !  Je suis fatigué ! Nous dormons à l'hôtel Baia del Re. 42€ par personne, dîner, petit déjeuner compris.
Départ de Castro
Entre Castro et Otranto
Capo d’Otranto
Près de Roca Vécchia
Arène de Lecce
Lecce, piazza del Duomo
Lecce, palazzo Vescovile
Lecce, porta Rudiae
Lecce, l’église du Rosario
Abbaye de S. Maria di Cerrate (XII° siècle) à 15km de Lecce.
Entrée à Brindisi
Brindisi
28/06/2004 Villanova - Bari 75km 150 m Départ 7:20 Arrivée 11:45
Durant la nuit, j'ai récupéré mes forces. Aujourd'hui je me sens très bien. C'est la dernière étape et en plus elle est très courte. Nous traversons Torre Canne, la mer a toujours une couleur splendide. Nous   observons   de   la   route   les   vestiges   romains   de   Torre   Egnazia.   Encore   13   km   jusqu’   à   Monopoli,   bourgade   que   nous   traversons tranquillement à 9:30 . Je prends une des dernières photos à Polignano a Mare, petite ville d'origine grecque, fixée sur un promontoire. Nous traversons Mola di Bari, Torre a Mare et enfin, à l'entrée de Bari, nous attend le couple Terzi. Le voyage en vélo est terminé. Nous prenons une rapide douche dans un bain public. À   notre   retour   vers   la   voiture,   nous   trouvons   Mara   choquée.   En   effet,   un   individu   a   tenté   de   voler   des   effets   personnels   dans   la   voiture. Heureusement avec son mari Fede ils ont réussi à chasser le voleur. Conseil : Ne jamais laisser sa voiture ouverte !! Vers   13:00   heures   nous   quittons   Bari   pour   arriver,   dans   la   soirée,   à   Fano   où   nous   dormirons.   Le   lendemain   nous   atteindrons   Losone   à   13:00 heures. Je suis content de retrouver ma famille. Les   photos   ont   tellement   plu   à   ma   femme   qu’au   mois   d’octobre   nous   avons   refait   presque   le   même   parcours,   mais   cette   fois   en   voiture   !   Nous avons visité en plus Matera et vraiment cela valait le détour.
Amphithéâtre de Egnazia (I° siècle A.C.)
Egnazia
Monopoli, ruel à la limite pour nos vélos!
Monopoli, canons aux aguets !
Monopoli
Polignano a Mare
Arrivée à Bari
Dans le fond, Bari
Rapide douche avant le retour en voiture
it